"Les souliers de mon arrière-grand-père ont changé ma vie."

 

« Ce sont eux qui m’ont fait quitter la voie royale des cabinets ministériels pour entamer un véritable tour de France des artisans. En dénichant, lors d’un déménagement, cette paire de bottines (presque centenaire et aux lignes parfaites) j’ai éprouvé immédiatement l’envie de retrouver le savoir-faire qui leur avait donné forme.

J’ai la conviction qu’aujourd’hui nous avons besoin d’une approche plus responsable, dont tout le monde profite – artisan comme client – un juste équilibre qui mette en avant la seule chose qui compte : le savoir-faire.

Comme un talisman, Mauban porte le nom de mon arrière-grand-père. »

 

Edouard Quinchon